x

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Pour en savoir plus, consultez notre charte.

Stacks Image 28



CARMEN


Nouvelle de l’écrivain français Prosper Mérimée (1803-1870), publiée en 1845.

Opéra de Georges Bizet sur un livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy, 1875



Résumé

Don José Lizzarabengoa est brigadier dans un régiment de dragons. Basque ardent et naïf, doux et sérieux, il rencontre à Séville la bohémienne Carmen, et il est subjugué par son charme.

Chargé de la conduire en prison, il lui permet de s’enfuir, et de ce fait se voit dégradé et puni. Pourtant il la recherche ; ayant blessé par jalousie un officier, il quitte tout et, se joignant à elle, devient contrebandier. Il mène une vie dure, contraire à son tempérament honnête, et pourtant presque joyeuse, parce qu’il pense parvenir enfin à posséder complètement la femme aimée, loin des autres hommes. Puis, de contrebandier il devient, pour elle, voleur et brigand.

Mais Carmen qui, elle aussi, l’avait tout d’abord aimé, est déjà lasse de son amour et de sa jalousie. Elle a, selon la coutume gitane, un époux qui revient du bagne, et José le tue. C’est lui, désormais, le mari de Carmen ; il propose à la jeune femme de fuir ensemble en Amérique, pour y mener enfin une vie honnête. Elle ne veut même pas en entendre parler, parce qu’elle vient de s’éprendre d’un « picador », Lucas.

Au cours d’une fête de taureaux, José a la certitude que les deux jeunes gens s’aiment. Il menace alors Carmen, exige qu’elle le suive, mais cette dernière refuse, non point parce qu’elle aime Lucas, mais parce qu’elle veut recouvrer sa liberté. Elle jette à terre son alliance, c’est alors que José la tue.

La narration

La nouvelle est construite d’une façon classique : le narrateur, au cours d’un voyage d’études archéologiques en Espagne, rencontre José Navarro le bandit, puis Carmen, revoit enfin cet homme, qui attend d’être mené à l’échafaud et écoute sa misérable histoire.

Un aperçu sur les bohémiens, leur civilisation et leur langue constitue l’épilogue de cette œuvre et marque le détachement que l’écrivain entretient à l’égard de son sujet.
L’atmosphère bohémienne, le tempérament particulier de l’héroïne sont caractéristiques du Romantisme, tout en rappelant l’histoire de
Manon Lescaut. Mêlant exotisme, érotisme et tragédie, la célébrissime histoire de Carmen reste une des histoires d’amour et de mort les plus violentes et les plus limpides.


Stacks Image 18


Plan du dossier

Lest thèmes

Le personnage de Carmen dans la nouvelle et à l’opéra

Présentation détaillée de l’opéra

Carmen au cinéma

Explication de textes : la mort de Carmen

situation du texte composition, étude linéaire, conclusion

Le livret de l’opéra




La mort de Carmen


Capture d’écran 2018-01-17 à 12.59.16Capture d’écran 2018-01-17 à 13.00.29
Capture d’écran 2018-01-17 à 13.01.31





Stacks Image 22



POUR ALLER PLUS LOIN

Le Cadre de la passion
Navarre et Andalousie
Micaëla et la mère de José
Carmen
Don José
Escamillo
Les objets : la chaîne, l’épinglette, l’anneau, le poignard

Le Mythe de Carmen :
- L’archétype de la femme fatale
- Le thème de la chute
- Le thème de la mère
- Le thème de l’altérité
- Don José et l'amour selon « l'être »
- Carmen et l'amour selon « l'avoir »
- Le thème de la femme nocturne

Bibliographie
Filmographie
Quelques jugements sur l’œuvre de Mérimée


Stacks Image 40






pour obtenir le fichier électronique complet de 57 pages en pdf :

Participation de 3,99 euros aux frais d'hébergement du site

Après le règlement, vous recevrez par courriel un lien de téléchargement sécurisé, valable une seule fois et pendant 24 heures.


Si vous utilisez un logiciel antispam, de type "Avast": attention! votre lien de téléchargement risque d'être dirigé vers votre dossier de courrier indésirable. Surveillez celui-ci !

Stacks Image 37