Passion Lettres

Livre du jour George Sand Mademoiselle La Quintinie

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

«À M. Honoré Lemontier, à Paris. Aix en Savoie, 1er juin 1861. Eh bien, oui, père, j'ai du chagrin, tu l'as deviné, tu l'as senti. Elle ne m'aime pas! Qui, elle?… Tu voyais bien, tu comprenais bien, au désordre de mes lettres, et tu sais bien qu'à mon âge, et de l'humeur dont tu m'as fait, il n'y a qu'un rêve: être aimé, et qu'une souffrance: aimer sans espoir. Surtout ne t'afflige pas: je ne suis pas faible, ni lâche, ni fou, ni ingrat. Je sais que, si je me laissais abattre, je te briserais le cœur.»


Mademoiselle La Quintinie, de G. Sand.

Comments

Livre du jour George Sand Consuelo

Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

Ce magnifique roman méconnu de George Sand lui a été inspiré par Maria Malibran et sa sœur Pauline Viardot:

Tome 1
:
http://manybooks.net/titles/sandgeor1266612666-8.html

Tome 2
:
http://manybooks.net/titles/sandgeor13251325813258-0.html

Tome 3
:
http://manybooks.net/titles/sandgeor13371337413374-0.html

Par ailleurs, c’est un superbe roman initiatique
!

George Sand,
Consuelo
Comments

Livre du jour George Sand François le Champi

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« Nous revenions de la promenade, R*** et moi, au clair de la lune, qui argentait faiblement les sentiers dans la campagne assombrie. C’était une soirée d’automne tiède et doucement voilée; nous remarquions la sonorité de l’air dans cette saison et ce je-ne-sais-quoi de mystérieux qui règne alors dans la nature. On dirait qu’à l’approche du lourd sommeil de l’hiver chaque être et chaque chose s’arrangent furtivement pour jouir d’un reste de vie et d’animation avant l’engourdissement […]. »

François le Champi, de G. Sand
Comments

Livre du jour George Sand Yéous

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement
gratuit

«Lorsque j’habitais la charmante ville de Tarbes, je voyais toutes les semaines à ma porte un pauvre estropié appelé Miquelon, assis de côté sur un petit âne et suivi d’une femme et de trois enfants. Je leur donnais toujours quelque chose, et j’écoutais toujours sans impatience l’histoire lamentable que Miquelon récitait sous ma fenêtre, parce qu’elle se terminait invariablement par une métaphore assez frappante dans la […] »

Le Géant Yéous, de George Sand

Comments

Livre du jour George Sand Elle et lui

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« Ma chère Thérèse, puisque vous me permettez de ne pas vous appeler Mlle, apprenez une nouvelle importante dans le monde des arts, comme dit notre ami Bernard. Tiens! ça rime; mais ce qui n’a ni rime ni raison, c’est ce que je vais vous raconter. Figurez-vous qu’hier, après vous avoir ennuyée de ma visite, je trouvai, en rentrant chez moi, un milord anglais… Après ça, ce n’est peut-être pas un milord; mais, pour sûr, c’est un Anglais, lequel me dit en son patois:
— Vous
[…] ».

Elle et Lui, de George Sand.
Comments

Livre du jour George Sand Lélia

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

«Qui es-tu
? Et pourquoi ton amour fait-il tant de mal? Il doit y avoir en toi quelque affreux mystère inconnu aux hommes. À coup sûr tu n’es pas un être pétri du même limon et animé de la même vie que nous! Tu es un ange ou un démon, mais tu n’es pas une créature humaine. Pourquoi nous cacher ta nature et ton origine? Pourquoi habiter parmi nous qui ne pouvons te suffire ni te comprendre? Si tu viens de Dieu, parle et nous t’adorerons. Si tu viens de l’enfer… Toi venir de l’enfer! […] »

Lélia de George Sand



Comments

Livre du jour George Sand la Petite Fadette


Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit


« 
Le père Barbeau de la Cosse n’était pas mal dans ses affaires, à preuve qu’il était du conseil municipal de sa commune. Il avait deux champs qui lui donnaient la nourriture de sa famille et du profit par-dessus le marché. Il cueillait dans ses prés du foin à pleins charrois, et, sauf celui qui était au bord du ruisseau, et qui était un peu ennuyé par le jonc, c’était du fourrage connu dans l’endroit pour être de première qualité. La maison du père Barbeau de la Cosse n’était […] ».

La Petite Fadette, de George Sand.

Comments