Site logo

Livre du jour A. Dumas Une Fille du Régent

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« Le 8 février 1719, une chaise armoriée des trois fleurs de lis de France, avec le lambel d’Orléans au chef, entrait, précédée de deux piqueurs et d’un page, sous le porche roman de l’abbaye de Chelles, au moment où dix heures sonnaient. Arrivée sous le péristyle, la chaise s’arrêta, le page avait déjà mis pied à terre, la portière fut donc ouverte sans retard,
et les deux voyageurs qu’elle contenait descendirent. Celui qui en sortit le premier était un homme de quarante-cinq à […]. »

Une fille du Régent, d’Alexandre Dumas

Ouvrage qui a beaucoup inspiré Bertrand Tavernier pour son film « Que la fête commence»

Comments

Livre du jour E. Zamiatine Nous autres

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit


« Nous sommes au printemps. De derrière le Mur Vert, des plaines sauvages et inconnues, le vent nous apporte le pollen jaune et mielleux des fleurs. Ce pollen sucré vous sèche les lèvres, sur lesquelles il faut passer la langue à chaque instant, Toutes les femmes que l’on rencontre doivent avoir les lèvres sucrées (et les hommes aussi naturellement). Cela trouble un peu la pensée logique.
Mais, par contre, quel joli ciel
! Il est bleu, pur du moindre nuage (à quel point les anciens devaient avoir le goût barbare, pour que leurs poètes fussent inspirés par ces volumes vaporeux, informes et niais, se pressant stupidement les uns les autres!). J’aime, et je suis sûr de ne pas me tromper si je dis que nous aimons seulement ce ciel irréprochable et stérile. En des jours comme celui-ci, le monde entier paraît […] »


Eugen Zamiatine, Nous autres

Comments

Livre du jour G. Flaubert Un Cœur simple

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont-l’Evêque envièrent à Madame Aubain sa servante Félicité. Pour cent francs par an, elle faisait la cuisine et le ménage, cousait, lavait, repassait, savait brider un cheval, engraisser les volailles, battre le beurre, et resta fidèle à sa maîtresse, — qui n’était pas cependant une personne agréable. Elle avait épousé un beau garçon sans fortune, mort au commencement de 1809, en lui laissant […]. »

Un cœur simple, de Gustave Flaubert

Mon étude de ce texte
ici
Comments

Livre du jour Balzac La Duchesse de Langeais

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« Il existe dans une ville espagnole située sur une île de la Méditerranée, un couvent de Carmélites Déchaussées où la règle de l’Ordre institué par sainte Thérèse s’est conservée dans la rigueur primitive de la réformation due à cette illustre femme. Ce fait est vrai, quelque extraordinaire qu’il puisse paraître. Quoique les maisons religieuses de la Péninsule et celles du Continent aient été presque toutes détruites ou bouleversées par les éclats de la Révolution française
[…]»

La Duchesse de Langeais d’Honoré de Balzac
Comments

Livre du jour Tchekhov le Moine noir

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« André Vassiliévitch Kovrine, agrégé de philosophie, était fatigué, il se sentait les nerfs un peu malades. Un médecin de ses amis lui conseilla, comme ils causaient devant un verre de madère, un séjour de quelques mois à la campagne. Justement, Kovrine venait de recevoir une lettre par laquelle Tania Pessotzky l’invitait à venir passer quelque temps à Borissovka; et il décida qu’un petit voyage lui ferait en effet le plus grand bien. On était alors au […] ».

Le Moine noir, d’Anton Tchekhov
Comments

Livre du jour Henry James L'Élève

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« Le pauvre jeune homme hésitait et temporisait. Il lui était bien difficile d’aborder la question rétribution, de parler argent à une personne qui ne parlait que sentiment et semblait ne s’intéresser qu’aux choses du grand monde. Prendre congé, pourtant, eût été s’engager de façon définitive. Et il voulait auparavant régler ce côté conventionnel de son affaire. Mais il était embarrassé par les façons affables de cette grosse dame. Assise devant lui, elle tâchait d’introduire une main dodue […] dans un gant sale. »

L’Élève, suivi de L’Autel des morts, de Henry James
Comments