Diderot

Éphéméride 5 octobre 1713 naissance de Denis Diderot


Né à Langres, Denis Diderot fait ses études chez les Jésuites. Ses parents le destinent à la prêtrise et il est tonsuré à douze ans. Il échappe heureusement à cette destinée et part étudier la philosophie et la théologie à Paris en 1728. Il rencontre Rousseau à la fin de l'année 1742.
Sa carrière littéraire débute en 1743 par des traductions. Il publie
Les Bijoux indiscrets en 1748, et en 1749 ses positions matérialistes exprimées dans sa Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient le conduisent en prison au donjon de Vincennes pendant trois mois. Désormais Diderot, classé parmi les individus dangereux, sera tellement prudent dans ses publications que la majeure partie de son œuvre sera connue longtemps après sa mort et souvent de façon partielle.
En 1747, Diderot devient le maître d'œuvre du vaste projet de l'
Encyclopédie. Ce seront vingt ans d'angoisses et de travail intense.
En 1761, L'impératrice Catherine II de Russie lui achète sa bibliothèque en viager afin de l'aider financièrement. Cette vente permettra au philosophe de doter sa fille et de mettre ses vieux jours à l'abri du besoin, mais aura un impact important sur la réception de son œuvre.
Cette œuvre est très novatrice : il pose les bases du drame bourgeois au théâtre, révolutionne le roman avec
Jacques le Fataliste, invente la critique d'art avec ses Salons et c'est à lui qu'il faut attribuer la publication de l'Encyclopédie.

Durant la Révolution, sa tombe est profanée et ses restes disparaissent. Contrairement à Voltaire et Rousseau, Diderot n'entrera jamais au Panthéon…

Comments

Éphéméride 24 juillet 1749 Diderot en prison



Pour avoir publié sa Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient, Diderot est emprisonné à Vincennes.
Il y exposait que la connaissance et la perception des choses émanent d’une sensibilité propre à chacun. Ainsi, les aveugles ont-ils une conception autre du monde qui les entoure.
Dans cet ouvrage, l’auteur montrait alors clairement une vision matérialiste et athée, qui ne pouvait que le conduire en prison.
Durant sa détention, Diderot reçoit la visite de son ami Jean-Jacques Rousseau qui, en chemin, a eu la fameuse illumination qui l'amènera à écrire, sans doute avec l'aide de Diderot, son
Discours sur les sciences et les arts.
Cette expérience de la prison sera très marquante pour Diderot, qui prendra soin de ne pas toujours publier la totalité de ses ouvrages et dont de nombreux ouvrages connaîtront une publication posthume.

Comments