Passion Lettres
Machiavel

Machiavel La Mandragore

Une édition critique (établissement du texte + nouvelle traduction + commentaires), de la célèbre pièce de Machiavel, La Mandragore, vient d’être publiée aux Belles-lettres.

Machiavel, Mandragore (Édition de Pascuale Stopelli, texte traduit par Paul Larivaille, précédé d’un essai de Nuccio Ordine), Paris, Les Belles-lettres, 2008, 280 p.

« 
La seule Mandragore de Machiavel vaut peut-être mieux que toutes les pièces d’Aristophane », écrivait Voltaire. Brillante, incisive et acerbe, la pièce de Machiavel, est l’une des plus belles comédies de la Renaissance italienne et française. Travaillée par la philosophie de Machiavel, elle constitue l’image, fictive et plaisante, du Prince.

Ce volume offre la première édition critique du texte, issue des recherches de Pascuale Stopelli qui a mis en lumière nombre des difficultés de la pièce. Le texte est précédé d’un essai de Nuccio Ordine montrant les liens entre l’œuvre de Giordano Bruno, notamment
Le Chandelier, et celle de Machiavel.
Paul Larivaille est l’un des plus éminent spécialiste de Machiavel et de l’Arétin. Pascuale Stopelli enseigne la philologie à l’Université de Rome et Nuccio Ordine la littérature italienne à l’Università degli studi della Calabria, Cosenza, Italie.
Comments