Passion Lettres
Gracq

Julien Gracq thèse

Une thèse en ligne:

Julien Gracq et la réception du romantisme allemand

http://edocs.tu-berlin.de/diss/2000/dettmar_susanne.pdf

Table
Avant-propos p. I

Première partie: culture germanique et médiations
I. La culture germanique de Julien Gracq

1. La construction de la culture germanique chez
Gracq et ses connaissances de la littérature
romantique allemande
2. L’entre-deux-guerres et le romantisme allemand
2.1 L’œuvre d’Albert Béguin (1901-1957)
2.2 L'œuvre de Ricarda Huch (1864-1947)
3. Nietzsche et Wagner

II. Le rôle médiateur du surréalisme
1. Julien Gracq et André Breton
1.1 La réception de Fichte et de Hegel
1.2 Les ancêtres romantiques du surréalisme
2. Ressemblances et différences concernant
l’accueil littéraire du romantisme allemand
2.1 Rapprochements entre Gracq et les surréalistes
2.2 Éloignements
3. Reprises de mythes romantiques

III. L’image de la littérature allemande dessinée par Gracq
1. Le domaine de la littérature allemande
2. Digression dans l’art pictural
: le peintre Caspar David Friedrich

Deuxième partie: Interférences entre Gracq et le romantisme allemand — l’individu, le monde et la nature

IV. Aspects philosophiques

1. Intériorité, désocialisation et subjectivité
2. Les traits romantiques de l’univers gracquien
2.1 La dissolution des frontières et des conditions temporelles
3. L’être humain et la nature chez Gracq
3.1 L’arrière-fond romantique
: Neue Mythologie et Naturphilosophie

V. Interférences littéraires
1. Correspondances entre thèmes et motifs littéraires chez Julien Gracq et les romantiques allemands
2. Deux études exemplaires
: la nuit et le rêve
2.1 La nuit
2.2 Le rêve

VI. La poétique du récit et des formes chez Gracq
1. Le modèle du
Bildungsroman goethéen
2. La
romantische Ironie
3. Gracq et le fragment — le modèle de Schlegel
4. Gracq et le
Märchen
5. Gracq et la poétique de Novalis

Troisième partie: Transpositions

VII. Le dialogue d’un écrivain contemporain avec la tradition littéraire
1. Le romantisme français et anglais
2. L’exemple de Kleist et de Jünger

Regard en arrière
Questionnaire adressé à Julien Gracq en janvier 1997

VIII. Bibliographie

Index
Comments

Julien Gracq et le Graal

Deux dossiers à consulter, pour les amateurs:

Le Graal dans
Au château d’Argol et le Roi Pêcheur:

http://www.arimathie.be/articles.php?lng=fr&pg=1135

Et d’
IRENA KOZELSKÁ :

POURQUOI LE GRAAL DE GRACQ N’EST-IL PAS SAINT?
La conception du Graal dans
Le Roi Pêcheur de Julien Gracq

http://www.arimathie.be/file/kozelska01.pdf
Comments

Julien Gracq

Une très belle page sur Julien Gracq:

http://www.jose-corti.fr/auteursfrancais/gracq.html


Pour ceux qui ne connaissent pas du tout cet écrivain, une page assez généraliste mais bien documentée:

http://www.liberation.fr/culture/livre/300039.FR.php


Voici le sommaire du dossier que le site du Nouvel Observateur a consacré à Julien Gracq (articles en ligne):

- une sélection d’
extraits de l’œuvre de Julien Gracq [1]
-
l’hommage que rend l’écrivain Joseph Vebret, dans son blog [2], à celui auquel il se souvient d’avoir rendu visite, à Saint-Florent, en octobre 2006.
- les deux articles parus dans l’Obs du 3 janvier 2008
: l’hommage de Jérôme Garcin au « roi des Mauges » [3], et l’article de Didier Jacob sur Gracq « l’anti-moderne » [4].
- l
’entretien qu’il avait accordé à Guy Dumur en 1967, suivi d’un extrait de « Lettrines »: « Personne n’écrit pour la postérité » [5]
- une
chronique de Bernard Frank: « Le crime de Gracq » [6] (parue en 1992)
- Un article de Frédéric Ferney sur
« la Forme d’une ville » [7] (1985)
- Un
grand portrait de Gracq signé Daniel Rondeau [8] (1987)
- Un
grand reportage de Jean-Louis Ezine [9], publié à l’occasion de l’édition de l’œuvre de Gracq dans la collection de la Pléiade (1989)
-
Julien Gracq lu par Claude Roy [10] (en 1988).
- Un grand article de Jean Freustié, publié à l’occasion de la parution du
numéro spécial des « Cahiers de l’Herne » [11] consacré à Gracq (1973).

Et à écouter: l’un des rares entretiens accordés par Julien Gracq. Au cours de l’émission radiophonique « Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée » (1959), l’écrivain, revient notamment sur ses écrits et son enfance.

[1]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/12/24/lire-julien-gracq
[2]
http://bibliobs.nouvelobs.com/blog/les-livres-des-livre/louis-poirier-dit-julien-gracq
[3]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/01/02/le-roi-des-mauges-hommage-julien-gracq
[4]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/01/02/lanti-moderne
[5]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/12/26/un-ecrivain-qui-aime-son-epoque
[6]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/12/26/le-crime-de-gracq
[7]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/12/26/un-professeur-de-crepuscule
[8]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/12/26/les-grandes-vacances-de-monsieur-gracq
[9]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/12/26/la-quete-du-gracq
[10]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/12/26/le-touriste-et-le-baroudeur
[11]
http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/12/26/un-geographe-de-limaginaire

Enfin un bref extrait sonore, Gracq parlant de Breton:
http://www.larevuedesressources.org/article.php3?id_article = 888
Comments

Gracq et Beckett

Le dossier de la revue Initiales sur Julien Gracq est en ligne ici et téléchargeable en pdf:

http://www.initiales.org/visuels/pdf/Gracq.pdf

Le dossier sur Beckett est encore en cours de numérisation…
Mais un des articles se trouve ici
:

http://www.desordre.net/textes/bibliotheque/auteurs/beckett/beckett.html
Comments