Passion Lettres
Flaubert

Dictionnaire Flaubert

Flaubert par Flaubert: le dictionnaire total.

Flaubert truculent, persifleur, rancunier, mélancolique, batailleur, gastronome, mélomane, Flaubert misanthrope et mondain, ascète et jouisseur, grave et insouciant: 1500 entrées, un index thématique, une somme encyclopédique pour (re) découvrir l’impérissable romancier, Flaubert l’écrivain, l’esthète, le provocateur, Flaubert et son incompréhension de la politique, sa préoccupation constante de la transcendance, sa haine de la Bêtise et du Bourgeois.
D « admirer » à « virilité », d « Académie française » à « Virgile », de « L’Assommoir » à « Voltaire », voici restitué dans sa totalité l’univers du maître, avec son jusqu’au-boutisme, ses fulgurances, ses coups de gueule et ses coups de cœur.
Avec des dizaines de notices sur ses romans, leur genèse, leur développement et les principaux personnages.

L’auteur Jean-Benoît Guinot a participé à l édition de la correspondance de Flaubert dans la collection de la Pléiade. Préface de Pierre-Marc de Biasi, directeur de l ITEM.
Arguments
Le premier Dictionnaire Flaubert.
La version totale, réinventée, du Dictionnaire des idées reçues.


  • : 2271069289
    700 pages, CNRS Éditions (18 février 2010), ISBN-10
Comments

Flaubert jugé par George Sand

Un article de George Sand sur Madame Bovary:

http://pagesperso-orange.fr/jb.guinot/pages/SandBovary.html

George juge
Salammbô:

http://pagesperso-orange.fr/jb.guinot/pages/SandSalammbo.html

Et
l’Éducation sentimentale:

http://pagesperso-orange.fr/jb.guinot/pages/SandEducation.html
Comments

Flaubert vu par Brunetière

J’ai trouvé cette page intéressante:

c’est un éloge mitigé de Flaubert par Ferdinand Brunetière, talentueux pourfendeur du naturalisme
:
Le Naturalisme français, étude sur Gustave Flaubert (1880)
[
in Le Roman Naturaliste, 9e édition, 1896.]

http://pagesperso-orange.fr/jb.guinot/pages/brunetiere1.html

http://pagesperso-orange.fr/jb.guinot/pages/brunetiere2.html

Comments

Atelier Bovary

L’Atelier Bovary

Dans cet espace vous pouvez
:

• lire le texte de Madame Bovary et accéder aux brouillons préparatoires

• choisir un passage dans le roman et accéder aux brouillons préparatoires

• voir les tableaux génétiques des scénarios ou des brouillons et accéder à leur transcription

• rechercher des mots, les afficher dans leur contexte, télécharger les résultats

• consulter l’index des noms propres
: personnages, lieux, références culturelles

• lire les notes de régie, les diverses voix narratives et les normandismes

• situer grâce aux cartes les lieux évoqués dans les brouillons

• obtenir de l’aide et des informations concernant les diverses sections de cet atelier

http://flaubert.univ-rouen.fr/bovary/atelier/

Les images des manuscrits ne sont pas à L’Atelier.
Vous les trouverez après inscription,
à cette adresse


Pour mémoire
: notre présentation du roman ici
Comments

À voix lue

Un comédien professionnel lit des extraits choisis de textes d’académiciens ou d’auteurs reconnus.
Retrouvez ainsi les grands noms de la littérature, qu’ils soient contemporains ou disparus.
Et découvrez des textes surprenants, émouvants, passionnants.

Vous voulez quelques noms au hasard
? Arago, Barrès, Chamson, Cheng, Corneille, Curie, Genevoix, Loti, Maspéro, Romilly, Voltaire, Yourcenar… et même Flaubert (c’est vrai, il n’était pas académicien mais ses lettres autographes sont l’un des trésors de la Bibliothèque de l’Institut!)


http://www.canalacademie.com/-A-voix-lue-.html
Comments

Flaubert L'Education sentimentale

Un article à ne pas manquer:
UNE LONGUE MÈCHE DE CHEVEUX BLANCS
OU
L’AMBIGUÏTÉ DU SENS DANS L’AVANT-DERNIER CHAPITRE DE L’ÉDUCATION SENTIMENTALE
Luce CZYBA

http://alufc.univ-fcomte.fr/pdfs/667/pdf_9.pdf
Comments

Flaubert correspondance

La correspondance de Gustave Flaubert a d’abord paru en 9 volumes chez Louis Cunard, entre 1926 et 1930, puis ensuite dans La Pléiade. L’édition Cunard comprend 1992 lettres, mais nous en connaissons aujourd’hui le double, et des lettres inédites resteraient à découvrir. On peut lire les lettres de l’édition Cunard, bien qu’incomplètes, pourtant les plus significatives, sur le site suivant, construit par Danielle Girard et Yvan Leclerc.

« 
C’est, en effet, dans ses lettres que le véritable Flaubert nous apparaît avec ses enthousiasmes et ses découragements, ses touchantes délicatesses et ses superbes violences, son exquise sensibilité et sa terrible clairvoyance. Par elles nous sont révélées toute l’intime noblesse, toute la naïve bonhomie de ce pur martyr des lettres. Elles nous font assister enfin à la genèse douloureuse de tant de chefs-d’œuvre; elles en sont le commentaire vivant, indispensable. » -- extrait de la préface de 1926.

http://flaubert.univ-rouen.fr/03corres/conard/accueil.html
Comments

Flaubert Saint Julien l'Hospitalier

Sur cette œuvre, un article de la revue de l’université de Franche Comté:

Luce CZYBA

ROMAN FAMILIAL, SADISME ET SAINTETÉ DANS LA LÉGENDE DE SAINT JULIEN L’HOSPITALIER

http://alufc.univ-fcomte.fr/pdfs/519/pdf_12.pdf

Voir mon étude de ce conte
ici
Comments