Passion Lettres
September 2008

Mutilation de Voltaire

Un article intéressant:

La mutilation de Voltaire au lycée dans quelques manuels récents
Jean-Noël Pascal, université de Toulouse-Le Mirail

Il y a un peu plus de vingt ans, Jean Sareil consacrait, dans les
Studies on Voltaire, un article tout à fait édifiant au « massacre de Voltaire dans les manuels scolaires »… Il y a quelques années, dans une étude qui vient de paraître, je faisais, à partir d’un corpus d’ouvrages scolaires et universitaires plus récents, un constat assez analogue – encore que j’aurais préféré parler de mutilation plutôt que de massacre. J’y retrouvais paradoxalement, du moins en partie, les traits majeurs d’un enterrement de notre philosophe, intervenu de son vivant à partir des années 1760, par la collusion surprenante entre ses épigones et ses ennemis.

http://www.ecoledeslettres.fr/pdf/4_JN_Pascal.pdf
Comments

Le Collège de France en écoute libre


Sont disponibles actuellement: Colloque de rentrée, Envie d’Amphi, Alain Prochiantz, Roger Chartier, Henry Laurens, Jean Kellens, Gérard Berry, Michel Zink, Michael Edwards, Antoine Compagnon, Pierre Rosanvallon, Jon Elster, Gilles Veinstein, John Sheid, Anne Fagot-Largeault, Stanislas Dehaene, Pierre Corvol, Mireille Delmas-Marty, Jacques Bouveresse, Pierre Magistretti, Christine Petit, Michel Devoret, Pierre-Etienne Will, Michel Brunet et Philippe Kourilsky

Le podcast est un mode de diffusion des enseignements du Collège de France, auquel vous pouvez vous abonner gratuitement sur le site

:
http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/pub_pod/

Abonnez-vous gratuitement à la diffusion scientifique en audio du Collège de France et recevez automatiquement dans votre ordinateur les fichiers de vos conférences préférées. Ensuite vous pouvez les transférer sur votre baladeur numérique, clé USB…

Comments

De la langue de bois au politiquement correct

Vous pourrez trouver ici une étude de Gérald Antoine sur la « langue de bois » et le « politiquement correct »:

http://www.asmp.fr/fiches_academiciens/textacad/antoine/languedebois.pdf
Comments

Montaigne Des règles pour l'esprit

Compte rendu

Montaigne enseigne que l’esprit, livré à lui-même, n’est qu’inconstance et fantaisie. Comment parvenir à le régler, quand la raison n’y suffit pas? B. Sève montre que Montaigne s’est attaché à répondre à cette question, et que c’est là que résident les effets philosophiques de sa pensée.

Bernard Sève,
Montaigne. Des règles pour l’esprit, PUF, 2007, 393 p., 29 euros.

Lisez les bonnes feuilles de cet ouvrage.
« Tout abrégé sur un bon livre est un sot abrégé » écrit Montaigne. Voilà qui rend fort délicate la position de qui désire rendre compte d’un très bon livre. L’ouvrage de Bernard Sève est excellent par la puissance de sa thèse, qu’expriment son évidence autant que sa simplicité. C’est le propre des grands livres?: ils nous font voir ce que nous n’avions jamais vu, qui pourtant était là, et qui change tout.

http://www.laviedesidees.fr/En-deca-au-dela-du-scepticisme.html
Comments

Fleurs latines


À télécharger en pdf

de Pierre Larousse,
Fleurs latines des dames et des gens du monde, 1894.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96238h
Comments

Fiches de philosophie

Toutes les fiches de philosophie de La Libre Belgique

La Belgique est un des derniers pays européens à ne pas intégrer la philosophie dans les études secondaires. On peut s’en plaindre ou critiquer.
Mais on peut aussi réagir et c’est le choix du quotidien
La Libre Belgique.

Ainsi, durant toute cette année scolaire,
La Libre Belgique nous offre 50 fiches de philosophie.

Sommaire ici
:
http://www.lalibre.be/dossier.phtml?id=11&folder_id = 410

l’ensemble rassemblé en un seul pdf
:

http://download.saipm.com/pdf/philo/philo1.pdf
Comments

Récits de rêves

Voici un site assez extraordinaire:
Cette base permet d’explorer comment des écrivains ont abordé l’univers des rêves.
Parmi des centaines d’autres, on trouvera ici les songes programmatiques de René Descartes, les cauchemars du jeune Flaubert, le rêve salvateur de Maxime Ducamp, les visions de Huysmans, les rêves et réflexions sur le sommeil de Marcel Proust.
On pourra aussi tenter de déchiffrer le symbolisme complexe d’un rêve de René Char, explorer les significations cachées des rêves de la tragédie grecque ou de la Bible, découvrir les conventions des contes et romans chinois ou se laisser emporter par La Vision d’Albrecht Dürer.
Dans la base de théorie, on pourra consulter la clé des songes d’Artémidore, qui avait fasciné le Moyen-Âge, lire les expériences scientifiques auxquelles se sont livrés Alfred Maury, Hervey de Saint-Denis ou Joseph Delboeuf, etc.

http://www.reves.ca/auteursindex.php
Comments

Voltaire en pleine lumière

Dans Le Figaro littéraire:

Compte rendu de deux biographies de Voltaire
:

http://www.lefigaro.fr/livres/2007/11/08/03005-20071108ARTFIG00098-voltaire-en-pleine-lumiere-.php

Un article de Frédéric Deloffre sur les sources de
Candide:

http://www.lefigaro.fr/livres/2007/11/08/03005-20071108ARTFIG00104-les-secrets-de-fabrication-de-candide.php

Et
:

http://www.lefigaro.fr/livres/2007/11/08/03005-20071108ARTFIG00101-le-jour-o-est-nee-la-tolerance-.php

L'esprit qui a présidé à la rédaction de l’
Encyclopédie:

http://www.lefigaro.fr/livres/2007/11/08/03005-20071108ARTFIG00105-surprenante-encyclopedie.php
Comments

Le Guépard

Sur un site consacré à Stendhal, une étude comparative de la Chartreuse de Parme et du Guépard:

Texte paru dans la
Revue des Deux Mondes. Juillet Août 2003

De la Chartreuse de Parme au Guépard
René Servoise

http://www.armance.com/Guepard.html

Un dossier du CRDP de l’académie de Paris sur le Guépard:

http://crdp.ac-paris.fr/parcours/europeen/index.php/category/tomasi?paged=1#
Comments

Littérature et médecine

Littérature et médecine
Peu de gens demandent aux livres ce que les livres peuvent nous donner.
[Virginia Woolf]

À Kansas City dans le Missouri, les futurs étudiants en médecine suivent d’abord un cursus de 4 années d’université avant d’entrer en médecine.
Lors de leur admission, ils se voient remettre en cadeau de bienvenue le gros volume « On Doctoring-Stories, Poems, Essays » (Sur le soin) qui est une anthologie de textes littéraires traitant de la maladie, des soins, de la vie à la mort.
Cet ouvrage contient des textes de Borges, de Kafka, de Tchekhov, de Pablo Neruda, de Conan Doyle, de la Bible et de biens d’autres auteurs encore.
Le responsable de l’enseignement explique que ce livre est offert aux «
parce qu’ils en apprendront plus sur le soin dans la littérature que dans les livres de pathologie où l’on n’apprend que la médecine. »

http://www.ammppu.org/litterature/index.htm
Comments

Cioran le Gai désespoir

LE GAI DÉSESPOIR DE CIORAN
PARUTION
TUNIS, TUNISIE


Cioran forge la notion de « gai désespoir » dans une lettre à son frère Aurel à propos de son ami le professeur de philosophie Mircea Zapra? an (1908-1963). Le « gai désespoir » est, à première vue, une association oxymorique empruntée au Traité du désespoir de Kierkegaard et au Gai savoir de Nietzsche, mais il est aussi le croisement de deux pensées complémentaires, en dépit des différences qui existent entre elles. En effet, Cioran retient de Kierkegaard son existentialisme mélancolique à la lumière duquel il a pu dialoguer avec Dieu et repenser toutes les catégories théologiques, morales et sociales nées du christianisme. De Nietzsche, qui est comme lui fils de religieux, Cioran a gardé sa « généalogie » qui a pour ambition de couper à la racine les illusions, ainsi que son sens du mot cinglant qui apparaît dans l’écriture fragmentaire, de même que sa vie de philosophe libre et révolté qui a poussé ses idées jusqu’à la démence. Le « gai désespoir » est, par voie de conséquence, une sorte de « défense et illustration » de la liberté: liberté de l’être qui accepte sa nature foncièrement désespérée et tragique, comme celle de la pensée qui respecte et défend ses spécificités en refusant de les cantonner dans l’idéologie systématique ou dans la foi aveugle et dogmatique.


Aymen Hacen est né à Hammam-Sousse en Tunisie en 1981. Ancien élève de l’École normale supérieure de Tunis, agrégé de lettres modernes, il est aujourd’hui allocataire-moniteur de l’École Normale Supérieure Lettres et Sciences humaines de Lyon où il prépare un doctorat sur Cioran. Poète et essayiste, il a publié dans
Le Nouveau Recueil et Europe. Il est, entre autres, l’auteur de Stellaire. Découverte de l’homme gauche, paru en 2006 aux éditions Fata Morgana, ainsi que d’Alphabet de l’heure bleue, publié en 2007 chez Jean-Pierre Huguet éditeur, et d’Erhebung, livre de dialogue avec Yan Tomaszewski, composé de vingt et un textes pour vingt et unes photographies, à paraître prochainement chez Jean-Pierre Huguet éditeur. Directeur de la collection « Al Kacida » (Le poème, en arabe) aux éditions Tawbad, il a édité en mars 2007 Poème d’attente de Bernard Noël. Il prépare aujourd’hui la traduction et la publication d’une version arabe de Mythologie de l’homme d’Armel Guerne, à paraître en octobre à l’occasion des Rencontres de Tourtrès.


Responsable
: Éditions Miskiliani

Adresse
: Aymen Hacen Résidence de l’ENS-LSH Jacqueline Bonnamour Chambre C54c 90, rue Bollier 69367 Lyon Cedex 07.
Comments

Sources de Shakespeare Roméo et Juliette

Une page sur les sources de la pièce de Shakespeare, Roméo et Juliette :

http://yz2dkenn.club.fr/les_origines_de_la_piece_de_shak.htm
Comments

Revue Otrante

Otrante est une revue née en 1991, publiée par Le Groupe d’Étude des Esthétiques de l’Étrange et du Fantastique de Fontenay (GEEEFF).

Elle est domiciliée à l’ENS de Fontenay Saint Cloud, 31 avenue Lombart 92260 Fontenay aux Roses.

Le sommaire ici
:

http://www.up.univ-mrs.fr/~wcaruli/d_textes/otrante.html

Plusieurs articles en ligne, dont
une étude de R. Bozzetto sur Ligeia de Poe et Bruges la morte de Rodenbach:

http://www.up.univ-mrs.fr/~wcaruli/d_textes/F/amours.fantomes.html
Comments

Beckett palimpseste de Proust

Un petit tour vers la revue québécoise Voix Plurielles qui met la plupart de ses articles en ligne:

BECKETT PALIMPSESTE DE PROUST OU LA RÉÉCRITURE PAR DÉNI

« On ne peut refaire ce qu’on aime qu’en le renonçant. »
Proust,
Le Temps retrouvé

Par Sophia Dachraoui, Université de Strasbourg (France)

C’est ici
:

http://www.brocku.ca/cfra/voixplurielles04-01/index.html
Comments

Proust La Recherche à écouter

Les éditions Thélème proposent en version sonore de grands textes lus par des acteurs.

La collection « Marcel Proust » propose l’intégralité de la
Recherche (L’INTÉGRALE, par Robin Renucci, Lambert Wilson, André Dussollier, Denis Podalydès, Guillaume Gallienne, Michaël Lonsdale/111 cd, 365€),

et, depuis peu, Guillaume Gallienne et Catherine Salviat se partagent la lecture des
159 lettres échangées par Proust et sa mère entre 1887 et 1905.


http://www.editionstheleme.fr/fiche_auteur.php? id_auteur = 36
Comments

Aristote et le théâtre

Aristote aurait saboté le théâtre, selon la latiniste Florence Dupont.

Cette enseignante de Paris VII accuse le philosophe d’avoir transformé le théâtre à « efficacité spectaculaire », digne des fêtes dionysiaques, en ennuyeuse littérature pour érudits.

Elle s’en explique dans son livre,
Aristote ou le vampire du théâtre occidental (Aubier).
Sa cible
: le traité d’Aristote La Poétique, qui aurait signé l’arrêt de mort de l’art théâtral en faisant l’apologie de l’écrit.
Comments

Montaigne Essais en ligne

CHAPITRE PREMIER
Par divers moyens on arrive à pareille fin

LA plus commune façon d'amollir les coeurs de ceux qu'on a offencez, lors qu'ayans la vengeance en main, ils nous tiennent à leur mercy, c'est de les esmouvoir par submission, à commiseration et à pitié : Toutesfois la braverie, la constance, et la resolution, moyens tous contraires, ont quelquesfois servy à ce mesme effect.

Edouard Prince de Galles, celuy qui regenta si long temps nostre Guienne : personnage duquel les conditions et la fortune ont beaucoup de notables parties de grandeur ; ayant esté bien fort offencé par les Limosins, et prenant leur ville par force, ne peut estre arresté par les cris du peuple, et des femmes, et enfans abandonnez à la boucherie, luy criants mercy, et se jettans à ses pieds : jusqu'à ce que passant tousjours outre dans la ville, il apperçeut trois gentilsÅ|hommes François, qui d'une hardiesse incroyable soustenoient seuls l'effort de son armee victorieuse. La consideration et le respect d'une si notable vertu, reboucha premierement la pointe de sa cholere : et commença par ces trois, à faire misericorde à tous les autres habitans de la ville.
Scanderberch, Prince de l'Epire, suyvant un soldat des siens pour le tuer, et ce soldat ayant essayé par toute espece d'humilité et de supplication de l'appaiser, se resolut à toute extremité de l'attendre l'espee au poing :

http://www.ebooksgratuits.com/ebooksfrance/montaigne_michel_de-essais_livre_i.pdf
Comments

Stéphane Mallarmé

Un numéro entier en livre de la revue Études françaises de l’université de Budapest est consacré à Stéphane Mallarmé:

http://cief.elte.hu/Espace_recherche/Budapest/REF5_sommaire.htm
Comments

La Fontaine Fables et argent

Les amateurs peuvent s’abonner au site lafontaine.net, afin de recevoir une fable, chaque jour, dans leur boîte aux lettres électronique.
Quelques explications précieuses accompagnent le texte.

http://www.lafontaine.net

Aujourd’hui
:

L’enfouisseur et son compère
Livre X, Fable 4

Si cette fable est inspirée d’Abstémius, nous pouvons retrouver le même procédé, utilisé ici par l’avare, repris cette fois par Anselme dans « L’Étourdi » de Molière (II, 5). Dans la présente pièce, La Fontaine dénonce une nouvelle fois le désir d’ accumuler des richesses. Mais cette fois, l’avare se corrige, non à cause d’inutiles discours — qui seraient restés pure théorie — mais par la vision, et, ce faisant, la compréhension directe de son vice.

Dans son remarquable ouvrage, Marc Fumaroli nous invite à lire à la suite les diverses fables de La Fontaine traitant du sujet de l’avarice et de percevoir ainsi l’évolution de la notion d’argent ainsi que de celle de l’avare (« La Fontaine — Fables »
; Le Livre de Poche; Classiques modernes; La Pochothèque; édition de Marc Fumaroli; 1997, p. 946).
Vous pourrez donc relire « 
L’Avare qui a perdu son trésor » (Livre IV, fable 20), « Le Dépositaire infidèle » (IX, 1) ainsi que « Le trésor et les deux hommes » (IX, 16).
Comments

Paris dans Les Misérables

Le Paris des Misérables (17 octobre 2008 – 1er février 2009)

L’exposition du musée Carnavalet se propose de montrer que Paris est l’un des principaux personnages des
Misérables au même titre que les héros éternels Jean Valjean, Cosette, Fantine, Marius…

Site internet: www.carnavalet.paris.fr
Comments

Fiche sur Le Portrait de Dorian Gray

Une fiche de synthèse sur le Portrait de Dorian Gray :

http://www.panoramadulivre.com/V2/article.php3?id_article=42
Comments

Le blog de Voltaire

Son blog d'outre-tombe

Voltaire aussi tient un blog, grâce à un éditeur en ligne qui poste des extraits de ses textes chaque semaine.

http://www.andreversailleediteur.com/?articleid=42

Le patriarche de Ferney a une page Myspace… dont l’auteur est un ancien élève de Louis-le-Grand :


http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=284301609
Comments

Le condamné à mort chez Hugo et Andreev

Une étude complète:

Le condamné à mort chez Victor Hugo et Leonid Andreev: éléments d’un parallèle

Françoise Genevray
Université Jean Moulin — Lyon III

Prévoir sa fin peut détruire. « De jour en jour la pensée de la mort prochaine tuait l’homme », écrit L. Andreev dans
Le Gouverneur (1900). Honni par l’opinion pour avoir fait tirer sur des ouvriers grévistes, guetté par les balles des vengeurs, le gouverneur acquiesce obscurément aux volontés qui concourent à le supprimer. Dans l’Histoire des sept pendus (1908), un ministre échappe à des terroristes. Le premier chapitre met en scène sa peur rétrospective de l’attentat. Les autres suivent sept condamnés jusqu’à l’heure de leur pendaison, comme pour illustrer l’idée dégagée à propos du ministre:

Ce n’est pas mourir qui est terrible, c’est de savoir qu’on va mourir. Il serait tout à fait impossible à l’homme de vivre s’il connaissait l’heure et le jour de sa mort avec une certitude absolue.

Tel est justement le savoir imposé aux victimes de la peine capitale. Un malade incurable ignore l’échéance fatale et, même s’il la suppose très proche, continue de vivre dans cette durée sans fin appelée par V. Jankélévitch » entrouverture ». Mais les prisonniers imaginés par Andreev, de même que par Hugo en 1829 (Le Dernier jour d’un condamné), connaissent ou devinent la date de l’exécution. Leur pensée bute sur cette limite temporelle infranchissable. Leur vie se borne à attendre ce qui va l’interrompre.

Une nouvelle traduction permet aujourd’hui de lire en français le texte intégral de l’Histoire des sept pendus. Notre parallèle avec Le Dernier jour… ne cherche pas à établir l’influence du précédent hugolien, bien connu en Russie, sur le récit d’Andreev. Que celui-ci eût été écrit indépendamment ou non de cette possible source, nous montrerons surtout comment il s’en éloigne. L’Histoire des sept pendus transforme en profondeur ce que Hugo nommait l’« autopsie intellectuelle » du condamné. […]

http://www.cairn.info/article_p.php? ID_ARTICLE = INLI_532_0045
Comments

Albert Cohen

Voici l’adresse d’un groupe de recherches universitaires sur l’œuvre d’Albert Cohen:

http://www.atelieralbertcohen.org/

Sommaire du site
:

Atelier Albert Cohen
Annuaire
Annuaire

Bibliographie

Œuvres d’Albert Cohen
Ouvrages biographiques
Ouvrages critiques
Articles sur Albert Cohen
Entretiens
Comptes rendus

Événements

MORT DE CHARLOT au théâtre
Hommage à Norman David Thau (1959-2005)
Festival
: « Marseille célèbre Albert Cohen »
Belle du Seigneur au cinéma
« Albert Cohen dans son siècle » (Alain Schaffner et Philippe Zard), sommaire
entretien avec Alain Schaffner et Philippe Zard sur « Albert Cohen dans son siècle »
Journée d’étude
: écriture et identité dans l’œuvre d’Albert Cohen (10 juin 2006).
Journée d’étude du samedi 2 juin à Paris IV-Sorbonne, amphi Guizot

Les Cahiers Albert Cohen


COMPTES RENDUS D’OUVRAGES

N°1 Gérard Valbert
: Albert Cohen, le seigneur
N°1 Bella Cohen
: Autour d’Albert Cohen; Albert Cohen, mythe et réalité
N°2 Présence d’Albert Cohen dans le secondaire
N°2 Traduction grecque de « 
Solal »
N°3 Cohen en Pléiade
N°4 Israel Zangwill
: Le roi des Schnorrers
N°6 Carole Auroy
: Albert Cohen, une quête solaire
N°8 Alain Schaffner
: Bibliographie
N°8 Catherine Milkovitch-Rioux
: L’univers mythique d’Albert Cohen
N°8 Claire Stolz
: La polyphonie dans « Belle du Seigneur »
N°8 Bertrand Goergen
: Dialogues et dialogismes dans l’œuvre d’Albert Cohen
N°9 Alain Schaffner
: Le goût de l’absolu
N°9 Véronique Duprey
: Albert Cohen: au nom du père et de la mère
N°9 Clara Lévy
: Écriture de l’identité: les écrivains juifs après la Shoah
N°9 Anne-Marie Paillet
: Ironie et paradoxe: le discours amoureux romanesque
N°10 Ewa Miernowska
: Le dialogue des discours dans les romans d’Albert Cohen
N°10 Judith Kauffmann
: Grotesque et marginalité
N°10 Philippe Zard
: La fiction de l’Occident
N°11 NormanDavid Thau
: Romans de l’impossible identité
n°13
: Evelyne Lewy-Bertaut: « Albert Cohen mythobiographe »
N°14 Jack Abecassis
: Albert Cohen. Dissonant Voices
n°15
: Robert Elbaz: Albert Cohen ou la pléthore du discours narratif
n°15
: Des couacs sur papier bible (retour sur l’édition Pléiade)
Albert Cohen dans son siècle, par Alain Schaffner et Philippe Zard (dir.)
L’écriture de l’Histoire dans l’œuvre d’Albert Cohen, de L. Michon-Bertout
Le livre de ma mère, d’Albert Cohen, par Nathalie Fix-Combe
N°17, Joëlle Garde, Tristan Ramade, Albert Cohen à Marseille, intimités et errances

Comments

Guillaume Apollinaire

Pour les élèves, une page biographique particulièrement précise et bien informée (malgré la double faute d’orthographe, si communément commise, à « Apollinaire » un p, deux l):

http://www.19e.org/personnages/france/A/appolinaire.htm

Tout le site est à recommander, d’ailleurs.
Comments