Passion Lettres

Nathalie Zajde Les enfants cachés en France

Nathalie Zajde Les enfants cachés en France
Éditions Odile Jacob

Présentation de l'éditeur
« Ils s’appellent Boris Cyrulnik, Serge Klarsfeld, Saül Friedlander, André Glucksmann, Sarah Kofman, Simha Arom… C’étaient de petits enfants juifs durant la guerre. Ils étaient destinés à périr dans les camps de la mort. Ils ont miraculeusement été sauvés.

On appelle « enfant caché » un survivant juif qui était enfant pendant la Shoah et qui a dû dissimuler son identité afin d’échapper à l’arrestation, la déportation et l’extermination. La France fut l’un des rares pays où une solide organisation de sauvetage des enfants juifs a pu être mise en place, et elle fut particulièrement efficace. De toute l’Europe occupée, c est-elle qui a réussi à sauver le plus grand nombre d’enfants juifs.

Mais que s’est-il passé dans la tête de tous ces enfants pris dans la tourmente de la persécution meurtrière antisémite
? Comment ont-ils réagi au fait que les autorités avaient décidé de les tuer parce qu’ils étaient juifs? Comment dès lors, ont-ils réagi à cette agression identitaire? »

Biographie de l'auteur
Nathalie Zajde est maître de conférences en psychologie à l université Paris-VIII. Elle mène ses recherches au Centre Georges Devereux, au sein de l’équipe d ethnopsychiatrie du professeur Tobie Nathan. Elle a créé en France les premiers dispositifs de prise en charge psychologique des enfants cachés et descendants de survivants de la Shoah. Elle a notamment publié, chez Odile Jacob, Enfants de survivants et Guérir de la Shoah.
Comments

François Mauriac journaliste

André Le Gall, François Mauriac: journaliste - 1948-1958

Association internationale des Amis de François Mauriac.
Paris
: L'Harmattan, coll. "Lectures et culture", 2012.
264 p.
EAN 9782296568129
26,00 EUR
Présentation de l'éditeur:
L'œuvre littéraire de François Mauriac publiée dans les journaux et les magazines forme une immense somme d'écrits s'échelonnant de 1910 à 1970. Pour éviter la dispersion, cette étude s'est fixé une limite dans le temps, 1948-1958. Ce qui surgit au fil des pages, c'est toute une époque, familière aux plus anciens, inconnue de ceux que leur âge protège contre les souvenirs trop antiques, une époque pleine de tourmentes et de polémiques, tumultueuse et souvent tragique.
André Le Gall écrit, entre autres pour la radio (France Culture, notamment). Il a publié chez L'Harmattan des biographies de Corneille, Pascal, Racine, Ionesco.

Comments

Journal de Catherine Pozzi

Un beau dossier de Françoise Simonet-Tenant sur le «Journal» de Catherine Pozzi : http://www.item.ens.fr/index.php?id=173080

Table des matières :

Observations

Choix du support
La métamorphose du Journal
Spécificités et variations graphiques

Interprétations

Le journal d'une genèse
Au début était le mythe...
Histoires d'intertextualité
La genèse d'un titre
Le Dialogue avec André Gide
La genèse du Journal : le Journal comme atelier d'écritures
Le "programme" nietzschéen et sa mise en oeuvre
Le Journal comme forme hybride

Interrogations

Le Journal comme résistance à la publication. Quelle édition pour un texte hybride ?
Le Journal comme espace rassurant des genèses en suspens ?

Notes
Comments

L'Enfance au Moyen-Âge

Un magnifique dossier de la BNF : l’Enfance au Moyen-Âge

Un dossier important permet de découvrir et de comprendre les fonctionnements, les mentalités et les modes de vie de la société médiévale à travers le fil conducteur de l'enfance.
Cinq thèmes l'approfondissent à travers une très riche iconographie : les âges de la vie au Moyen Âge.

«La famille de la fin du Moyen Âge est une famille nombreuse. Son modèle est celui du noyau conjugal avec plusieurs enfants, jusqu'à huit ou dix. Cette famille "nucléaire" n'est pas plus stable que celle d'aujourd'hui, mais pour des raisons différentes : le divorce est interdit par l'Église, même si dans la haute aristocratie la séparation entre les époux existe dans les faits ; en général, c'est la mort qui sépare les familles. Le père décède souvent avant la mère, obligeant celle-ci à se remarier pour nourrir sa progéniture. La plupart des enfants habitent donc avec un beau-père, parfois avec une belle-mère ou "marâtre". Eux-mêmes ne sont pas épargnés par la mort. Un enfant sur trois n'atteint pas l'âge de 5 ans, un sur deux seulement fête ses 20 ans… Ce n'est qu'une moyenne : aux périodes fastes, les enfants survivent majoritairement ; à d'autres, comme pendant la Peste noire de 1348, ils décèdent presque tous. Malgré la fragilité de leur existence, qui rend toujours incertaine aux yeux des parents leur survie au-delà des premiers mois, les enfants sont désirés et entourés d'affection.»
Comments

Henri Meschonnic revue Europe

La Revue Europe consacre un numéro à Henri Meschonnic:
Mars 2012
N° 995

Présentation de l’éditeur:
Henri Meschonnic (1932-2009) fut indissociablement un poète, un théoricien du langage, un essayiste et un traducteur à qui l’on doit notamment une approche profondément renouvelée de la Bible et de la pratique de la traduction. Il a participé à la création du Centre universitaire expérimental de Vincennes aux côtés de François Châtelet, Gilles Deleuze, Jean-François Lyotard, Michel Foucault et quelques autres.
C’est à ces multiples aspects de son parcours — ainsi qu’à d’autres, moins connus — qu’est consacré ce numéro d’Europe.
Pour Meschonnic, la poésie, l’art, sont un constant passage de la réalité au réel.
Non pas des mots aux choses, mais d’une image toute faite à une vision perpétuellement naissante, dans le présent toujours recommencé de chaque œuvre.
« J’écris des poèmes, disait-il, et cela me fait réfléchir sur le langage. En poète, pas en linguiste. Ce que je sais et ce que je cherche se mêlent. Et je traduis, surtout des textes bibliques. Où il n’y a ni vers ni prose, mais un primat généralisé du rythme, à mon écoute. La conjonction de ces trois activités a donné lieu pour moi à une certaine forme de pensée critique, à partir d’une transformation de la pensée traditionnelle du rythme à laquelle ont mené nécessairement ces trois activités, justement par leur conjonction.
De là une critique générale des représentations du langage, et d’une carence de la pensée du langage dans la pensée contemporaine. L’importance de la critique a relativement occulté les poèmes, surtout dans la mesure de la résistance que cette pensée a suscitée.
Vérification empirique que la pensée fait mal, et d’abord, socialement, à qui essaie de penser. Mais le poème, tel que je l’entends, transformation d’une forme de vie par une forme de langage et d’une forme de langage par une forme de vie, partage avec la réflexion le même inconnu, le même risque et le même plaisir, le même pied de nez aux idées reçues du contemporain. Puisqu’on n’écrit ni pour plaire ni pour déplaire, mais pour vivre et transformer la vie. »

ÉTUDES ET TEXTES DE:

Serge Martin, Jacques Ancet, Jürgen Trabant, Régine Blaig, Henri Meschonnic,
Marc Petit, Claude Treiner, Jacques Treiner, Michel Chaillou, Jean-Luc Parant,
Gilles Deleuze, Claude Régy, Gérard Dessons, Henri Mitterand, Sandrine Larraburu-Bédouret,
Chloé Laplantine, Philippe Païni, Marlena Braester, Giovanni Dotoli, Valérie Deshoulières,
Laurent Mourey, Jérôme Roger, Marko Pajevic, Charles Dobzynski, Bluma Finkelstein,
Jean-Michel Adam, Claude Sicre, Daniel Delas.
http://www.europe-revue.net/
Comments

Nouvelle biographie de Maupassant

Une nouvelle biographie de Maupassant. http://www.fayard.fr/livre/fayard-244709-Guy-de-Maupassant-hachette.html
Présentation de l’éditeur
:
  • Guy de Maupassant

  • Marlo Johnston

  • Cette monumentale biographie retrace presque au jour le jour la vie de Guy de Maupassant, afin de la libérer des légendes qui courent sur son compte depuis sa mort et de rendre pleinement justice à cet homme complexe, d’une curiosité universelle, parfois assez désabusé, pour qui la littérature et les femmes furent une double et constante passion. 
    Écrivain, on le découvre en travailleur acharné, concevant chaque œuvre de façon méthodique, et ayant quasiment en tête l’intégralité du plan de ses romans ou nouvelles avant de les mettre sur papier. Séducteur dans ses relations avec des lectrices anonymes et des maîtresses, on le découvre aussi fidèle aux amies – notamment Hermine Lecomte du Noüy, Clem Chabas, la comtesse Potocka, Marie Kann. Voyageur enfin, on le suit en Afrique du Nord, où il critique vertement les agissements du gouvernement français, ou en Italie sur son yacht. 
    Mais on mesure aussi mieux le rôle néfaste joué dans sa vie par la syphilis, dont fut très tôt victime ce Normand robuste, sportif et à la vie sexuelle très active, faisant se succéder des mois de souffrances physiques et de longues périodes d’accalmie qui peuvent éclairer la complexité de son tempérament. Obligé de faire interner son frère qui souffrait de la même maladie, Maupassant finira lui-même à l’asile psychiatrique où ses amis assisteront au naufrage tragique et poignant d’une prodigieuse intelligence.

Une autre biographie sort également en ce moment en format de poche: Frédéric Martinez, Maupassant, Folio biographies, N° 86, 416 p., 8,40 euros.
Comments