Feb 2011

Robert Darnton Apologie du livre

Dans ce recueil d’articles du New York Review of Books, Robert Darnton examine la révolution numérique, ses effets, bons et mauvais sur le livre, l’édition et les bibliothèques. Doit-on croire les prophètes de malheur qui nous annoncent la mort du livre, tué par Google, ou se réjouir de la venue prochaine, grâce au dieu Internet d’une bibliothèque universelle contenant tous les livres du monde, gratuite et à domicile ?

Darnton nous montre comment se faire une opinion en étudiant l’histoire du livre, dont il est un des spécialistes mondiaux depuis qu’il s’est plongé dans les Archives de la Société typographique de Neuchâtel, pour étudier comment on fabriquait les livres au XVIIIe siècle, comment ils circulaient, comment on les lisait. (…)

ROBERT DARNTON, APOLOGIE DU LIVRE Demain, aujourd’hui, hier
trad. de l’anglais par Jean-François Sené
Gallimard, coll. « NRF essais », 240 p.

Comments

Les cimetières de la famille Hugo

Victor Hugo et sa famille
La famille Hugo vue à travers ses tombes
Au Panthéon pour le maître, puis au Père-Lachaise et à Villequier, les tombeaux des proches de Victor Hugo et de ceux qui leur furent liés. Une page d’histoire littéraire très émouvante.
Je regrette que la tombe de Juliette Drouet ne figure pas dans cette page.


lien ici

Comments

Festival européen latin-grec

Le 7e festival va se dérouler à Paris, les jeudi 17 et vendredi18 mars 2011, de 18h à 23h, et le samedi 19 mars toute la journée (10h-18h), à la SORBONNE, péristyle et grand salon les jeudi et samedi, grand amphithéâtre le vendredi soir. Pour le vendredi 18 mars, de 9h 30 à 17h, THEÂTRE DEJAZET. En avant-première, à Bordeaux, pour l'ouverture de la Cité Digitale, "opération Antiquité, Electrons et Pixels" avec Cap Archeo et des professeurs de l'ARELABOR
Comments

«La Pensée de Midi» en danger

La Région PACA a décidé de retirer son soutien à la revue" La pensée de midi", qui doit son nom et son inspiration à Albert Camus. Ce désengagement la voue à une disparition imminente.Cette revue littéraire et de débats d’idées, publiée depuis 10 ans chez Actes Sud, a été à l’origine de nombreuses découvertes dont celle de l’immense écrivain Alaa al-Aswani (l’auteur de L’immeuble Yacoubian).

Le site de la revue, à soutenir, tant nous savons fragiles les revues littéraires.
La Pensée de Midi
Comments

Les Vraies richesses. Giono dans la mêlée

PARUTION

Jean Giono, 9: "Les Vraies richesses. Giono dans la mêlée"
Sous la direction de Laurent Fourcault
Caen
: Lettres modernes Minard, 2010.
Table des matières:
avant-propos, par Laurent Fourcaut
I. LES VRAIES RICHESSES
1. 
Les Vraies richesses. Réception de l'oeuvre, par Michel Gramain.
2. Vision politique et vision poétique. Grammaire du discours argumentatif dans
Les Vraies richesses, par Sophie Milcent-Lawson.
3. De la guerre à la terre. Les idées politiques de Giono au temps des “
Vraies richesses (1929–1939), par Mireille Sacotte.
4. 
Les Vraies richesses comme apax: de l'ogre capitaliste aux noces avec la terre, par Laurent Fourcaut.
II. Bibliographie
Les Vraies richesses, bibliographie de la critique, par Laurent Fourcaut.
III. Carnet critique
J. Giono,
J'ai ce que j'ai donné (par A. Castiglione). – D. Grosse, Jean Giono. Violence et création (par J.-P. Pilorget). – J.-P. Pilorget, Le Compagnonnage souverain de Jean Giono. Intertextualité et art romanesque; J. Giono, Colline, édition critique et édition diplomatique du manuscrit ms A 9811 établies par Michel Gramain; J. Giono–H. Pourrat, Correspondance (1929–1940) (par L. Fourcaut). – H. Godard, Giono. Le Roman, un divertissement de roi; A. Stevenson, Blanche Meyer et Jean Giono (par J. Le Gall).

Comments

Claude Jamain, La Douceur de vivre au XVIIIe siècle

Claude Jamain, La Douceur de vivre. D'une esthétique de la grâce au XVIIIe siècle
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, coll. "Interférences", 2010.

216 p.
Prix : 15 EUR. 
EAN : 9782753512924

Présentation de l'éditeur :
La douceur de vivre au XVIII
e siècle est un rapport privilégié au monde, un regard particulier difficile à imaginer aujourd'hui. Ce livre montre en quoi consista concrètement cette douceur de vivre et comment s'est définie l'esthétique de la grâce qui régna souverainement au XVIIIe siècle français. Il y eut en ce siècle des façons de penser le monde, de conduire son corps, de peindre les femmes, d'aménager les jardins et d'écrire des livres – toutes conduites derrière lesquelles se trouve la grâce – qui constituaient un état du bonheur. Puis cette grâce s'éloigne lorsque le néoclassicisme devient à la fin du siècle une esthétique officielle et qu'on commence à penser la merveille dans un au-delà insaisissable.

Comments