Passion Lettres
August 2010

Bohémiens en voyage

La sinistre actualité de cet été 2010 m’incite à rappeler ici certains ouvrages de référence:

Le thème des Bohémiens en voyage dans la peinture et la poésie, de Cervantès à Baudelaire.
conférence à télécharger ici

• On y ajoutera, naturellement, le cher Apollinaire
: Saltimbanques, dit par François Périer ici;

• Louis Aragon, « 
L’Étrangère », in Le Roman inachevé ici

• les actes d’un colloque universitaire: La bohémienne, figure poétique de l’errance aux XVIIIe et XIXe siècles

Études réunies par Pascale Auraix-Jonchière Gérard Loubinoux, Presses universitaires de Clermont-Ferrand

présentation et extrait ici

• Victor HUGO,
Notre-Dame de Paris, pour Esméralda: téléchargeable ici

• Prosper Mérimée,
Carmen: téléchargeable ici

« Comme c’est beau, la vie errante! Pour pays l’univers, et pour loi sa volonté. Et surtout la chose enivrante, La liberté! La liberté! ».
BIZET, Carmen, fin de l’Acte II.

Comments

Maupassant : les prostituées dans les Contes et nouvelles

À télécharger: Un mémoire universitaire écrit (en français) par un jeune Chinois: « Les prostituées dans l’œuvre de Maupassant »

Une étude de
Boule de Suif sera prochainement mise en ligne sur ce site, avec un lien sur les figures de femmes résistantes…



Lien ici :

LES PROSTITUÉES DANS LE MONDE MAUPASSANTIEN: Une étude typologique





Comments

La rhétorique des sites racistes


À télécharger, une étude universitaire très intéressante de François Rastier sur la rhétorique utilisée dans les sites racistes auxquels les adolescents sont confrontés, en faisant des recherches sur l’internet.

En tapant « holocauste » sur un moteur de recherche, que faire quand on tombe sur une page de Faurisson ou de Garaudy?


Sémiotique des sites racistes (François Rastier, 2006)
Comments

Les Tontons flingueurs

Un petit bijou à télécharger: la transcription intégrale des dialogues des « Tontons flingueurs »:
« D’accord, d’accord, je dis pas qu’à la fin de sa vie Jo le trembleur il avait pas un peu baissé. Mais n’empêche que pendant les années terribles, sous l’occup', il butait à tout va. Il a quand même décimé toute une division de panzers. »

LesTontonsFlingueurs


Comments

Le film de cape de d'épée

Le numéro 593-594 de juillet-août 2010 de la revue Positif est consacré au film de cape et d’épée.
Détails et sommaire ici
: http://www.revue-positif.net/

La cape, le sabre et l’épée

Toutes les lames de la terre
Adrien Gombeaud

Rex Ingram
Scaramouche, chef-d’œuvre de biais
Fabien Baumann

De Lagardère à Monte-Cristo
L’art de tuer en France
Yannick Lemarié

Entretien avec Claude et Michel Carliez,
maîtres d’armes
Adrien Gombeaud […]

Une épée de substitution
Michel Cieutat

L’heroic fantasy à la croisée des genres
Évolution ou régression?
Pascal Binétruy

Les Chevaliers de la Table ronde
ou le film d’armure et d’épée
Sandra Gorgievski

Souvenirs d’Excalibur
John Boorman

Lames et fourreaux japonais
Hubert Niogret […]

Comments

Cahier de l'Herne Yves Bonnefoy

Les éditions de l’Herne viennent de consacrer un cahier à Yves Bonnefoy. Corpus de textes d’analyses, de critiques et de l’auteur, les cahiers proposent d’ordinaire un recul très complet sur l’œuvre et la vie d’un écrivain.
Sous la direction de Odile Bombarde et Jean-Paul Avice. Avec les contributions de Daniel Acke, Adonis, Stefano Agosti, Pierre Alechinsky, Nasser Assar, Stéphane Barsacq, Bernard Blatter, Simon Bouquet, Jean-Louis Chrétien, Dominique Combe, Michael Edwards, Michèle Finck, Joseph Frank, Marc Fumaroli, Alexandre Hollan, John E. Jackson, Laurence Kahn, Naïm Kattan, Patrick Labarthe, François Lallier, Daniel Lançon, Bertrand Marchal, Jean-Yves Masson, Jean-Claude Mathieu, Henriette Michaud, Jean-Paul Michel, Roger Munier, Roberto Mussapi, John Naughton, Patrick Née, Farhad Ostovani, Jean-Claude Pinson, Antonio Prete, Jean-Pierre Richard, Jacqueline Risset, Charles Rosen, Anthony Rudolf, Henri Scepi, Fabio Scotto, Sigeru Simizu, Jean-Marc Sourdillon, Jean Starobinski, Chouchanik Thamrazian, Jérôme Thélot, Gérard Titus-Carmel, Alain Veinstein, Bernard Vouilloux, Michel Zink, Serge Bourjea, François Lallier et Didier Laroque.
Comments

4e Concours de nouvelles Sky Prods/Edilivre

Participez du 1er septembre au 13 novembre 2010 à la 4ème édition du Concours de Nouvelles Sky Prods/Édilivre sur le thème de « La volonté»



Sky Prods et la société d’édition Édilivre organisent pour la 4ème année consécutive leur Concours de Nouvelles pour découvrir de nouveaux talents.

Non au piston, oui au talent
! Après le succès des trois premières éditions, Sky Prods et Édilivre organisent la 4ème édition de leur Concours de Nouvelles pour découvrir de nouveaux talents. Les participants doivent écrire une nouvelle de 10000 caractères maximum sur le thème de « La volonté ».
Ce concours est ouvert à tous, aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels, quelque soit votre âge, expérience ou nationalité. Participez en envoyant votre nouvelle du 1er septembre au 13 novembre 2010.
Plus de 3
000 € de lots à gagner: un atelier d’écriture à Venise, 380 € cash, un stylo Mont-Blanc, l’édition de votre propre livre, 200 € de chèques cadeaux, des ouvrages, des livres audibles…

Ce concours est organisé en partenariat avec
: Franckl.com, Autrement, Livrenpoche.com, Audible.fr, Les Ateliers d’écriture de Virginie Lou et Negocia.
Renseignements et inscriptions sur
: www.skyprods.fr

Comments

L.F. Céline Hommage à Zola

Louis-Ferdinand Céline
Hommage à Zola

Cédant aux instances d’un ami très cher, L. F. Céline fit en 1933 un discours public, le seul de sa carrière littéraire. C’était à Médan, un jour d’été. On demandait à l’auteur du Voyage au bout de la nuit de rendre hommage à Zola. L.-F. Céline, en définissant l’œuvre de l’écrivain naturaliste, dépeignait l’époque où elle fut écrite, et cela l’amena à parler de la condition de l’écrivain d’après guerre. Ces pages, en quelque sorte un commentaire avant la lettre de Mort à crédit furent publiées en 1936 par Robert Denoël dans sa plaquette « Apologie de Mort à crédit. »

« Les hommes sont des mystiques de la mort dont il faut se méfier.
En pensant à Zola nous demeurons un peu gêné devant son œuvre, il est trop près de nous encore pour que nous le jugions bien, je veux dire dans ses intentions. Il nous parle de choses qui nous sont familières… Il nous serait bien agréable qu’elles aient un peu changé. […] »


Téléchargement ici

Comments

Jean Genet ou le miracle du nom

Jean Genet ou le miracle du nom

L’opération magnifiante de la nomination

Par FABRIZIO IMPELLIZZERI

[…] de l’enfant truqué nous avons fait un poète; il est hanté par un mot, un seul mot qu’il contemple à l’envers et qui contient son âme. Il cherche à s’y mirer comme en une glace sans tain, il passera sa vie à méditer sur un mot1.
« Le premier miracle de la légende genétienne est celui du nom. Genet est le nom de sa mère, Gabrielle Genet, qu’il n’a jamais connue et qui l’a abandonné à l’âge de sept mois. Son seul héritage, et surtout la seule trace de cette présence maternelle est ainsi renfermé en un mot, son nom: Genet, suivi d’un simple prénom: Jean. Le nom du père est resté malheureusement inconnu. Orphelin, abandonné, seul au monde et sans aucun souvenir, Jean Genet ne porte de vrai et de concret que son nom. Un nom qui, pour qui n’a rien d’autre, est tout. Ce nom, qui peut paraître banal, est l’unique preuve de son existence et le seul patrimoine qu’on lui a laissé. Il renferme en lui, toutes les sonorités de la naissance, il est l’écho sourd de sa mère, et un lien phonétique indélébile qui l’unit aux sept mois de son seul « bonheur maternel ». Voilà comment, Jean Genet vint au monde: […] »

Article à télécharger ici.

Comments